• 1/1

Sifflet tubulaire en forme d'attelage de bœufs

Autres dénominations (termes vernaculaires)
assobio, apito, paliteiro

DMH1959.66.38


(Région historique : Minho)
1re moitié du xxe siècle (1939-1940)

Terre vernissée
H. 13,6 ; L. 10 ; Pr. 9,6 cm. ; P. 344,6 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.311


Historique

Acquisition :
Ancienne référence : DMH1959.66
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet représente un attelage de bœufs. La figurine repose sur un socle rectangulaire plat où est insérée au milieu du côté gauche une très courte flûte tubulaire à l'extrémité arrondie et à la petite fenêtre carrée ouverte vers le dessus.

Les bœufs aux longues cornes sont reliés par une lanière et par un important joug double. Le joug, selon le modèle traditionnel du Minho, se compose d'une très haute pièce rectangulaire décorée de dessins géométriques et d'une croix au centre. Il est posé sur le garrot des bœufs et tenu par des lanières de cuir autour du cou des animaux. Sur le dos de chaque animal sont percées deux séries de points parallèles permettant de poser des cure-dents.

La figurine est modelée et partiellement moulée en terre beige clair entièrement couverte d'une glaçure marron (sauf l'embouchure) avec une zone plus jaune sur la corne droite du bœuf de gauche. Les yeux ronds pointés, les narines et la bouche sont incisés, ainsi que le décor du joug sauf la croix, qui est formée de pièces d'argile ajoutées.

Inscriptions

Une inscription difficilement lisible est moulée sur le socle entre les pattes des animaux : 19??. Sous le socle est écrit le numéro 9, et une étiquette manuscrite BARCELOS / PORTUGAL est collée, suivie d'un dessin pisciforme avec une flèche.

Commentaire

Ce sifflet reprenant un modèle traditionnel a sans doute été réalisé pour l'exposition Exposição do Mundo Português en 1939-1940 où il fut demandé aux anciens potiers de Barcelos de fabriquer à nouveau des sifflets traditionnels. Leur glaçure était marron foncé. Des milliers de sifflets furent réalisés, certains peints, d'autres vernissés. Les pièces peintes furent celles qui eurent le plus de succès (source : João Macedo Correia, As louças de Barcelos, Barcelos, Museu de Olaria, « Cadernos de Etnografia » no 4, 1965.


Expositions

  • .


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=341