Sifflet à eau de forme ovale à anse supérieure

1994.44.415


Fosses (Val-d'Oise), unité de production 10.10
xvie siècle (1500-1550)

Terre engobée et vernissée
H. 6 ; L. 3 ; Pr. 10 cm.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.312


Historique

Acquisition :
Ancienne référence : 1994.44
Ancienne appartenance : musée des Arts et Traditions populaires

Objet en dépôt au musée Archéa à Louvres (Val-d'Oise).


Description

Cet objet très atypique pourrait être un sifflet à eau. Le corps creux en forme d'amande est percé à l'avant du côté gauche ainsi que sur le dessus d'un trou. Ces trous pourraient être des trous de remplissage. À l'arrière est inséré en biais un tube d'argile cassé au niveau de l'insertion dont la partie supérieure aurait été la partie sifflante d'une flûte tubulaire. L'amorce de deux éléments cassés rapportés en haut de chaque côté pourrait correspondre au départ d'une petite anse en U qui expliquerait que l'objet, destiné à être porté suspendu, soit dépourvu de base stable. Cette utilisation justifierait également que seul un côté fasse l'objet d'une décoration particulièrement soignée quand la face opposée reste brute et peu soignée. Sur la face décorée est appliqué un trèfle à trois feuilles à la tige et aux nervures centrales incisées. D'autres incisions partent en éventail autour de cette feuille sur la moitié inférieure de l'objet. La tranche inférieure est entièrement crénelée par incision et, à l'arrière et au milieu de cette tranche, sont rapportées deux petites pastilles décorées de traits excisés.

L'objet, modelé en terre rosée, est couvert sur la face décorée d'une belle glaçure vert clair à zones plus jaunes. La feuille supérieure du trèfle et les deux pastilles sont engobées en rouge, ce qui donne une couleur brun-rouge à la glaçure, et les deux autres feuilles sont glaçurées vert foncé.

Commentaire

Cet objet a été trouvé lors des fouilles des ateliers de potiers de la vallée de l'Ysieux qui se sont déroulées de 1991 à 2001. Découvert à Fosses dans le dixième secteur de production, dans l'atelier 10.10 situé au cœur du village, au nord de l'église Saint-Étienne, il correspond à la production du xvie siècle. La partie extérieure du tuyau inséré dans l'objet étant cassée, il est impossible de définir avec certitude sa fonction, mais les trous de remplissage présents dans le corps creux de l'objet semblent confirmer cette utilisation. Aucun sifflet semblable n'est actuellement connu, mais la production de sifflets en terre cuite de la Renaissance se caractérise par une variété infinie de formes, et cette absence de pièces semblables n'est pas surprenante.


Index


Ensemble associé


Permalien pour cette notice

http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=99