Sifflet à eau à protomé de cheval ou d'hippocampe

1994.44.414


atelier Fosses (Val-d'Oise), unité de production 10.10
xvie siècle (1560-1570)

Terre vernissée
H. 7 ; L. 5 ; Pr. 7 cm.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.312


Historique

Acquisition :
Ancienne référence : 1994.44
Ancienne appartenance : musée des Arts et Traditions populaires

Objet en dépôt au musée Archéa à Louvres (Val-d'Oise).


Description

La partie sifflante de ce sifflet à eau à tête d'animal est manquante. À l'avant d'un récipient globulaire sur piédouche est ajouté un protomé zoomorphe évoquant un hippocampe ou un cheval. Une flûte tubulaire était insérée à l'arrière et plongeait dans le récipient. Cette partie sifflante est manquante et seul le trou rond où elle s'insérait est visible. Plusieurs sifflets de ce type sans le récipient ont été trouvés lors des fouilles. Un trou de remplissage est percé en haut du côté droit de l'objet.

L'objet est tourné en terre beige rosé. Le piédouche est large. L'ensemble tête et encolure du cheval a été moulé puis collé à l'objet. La tête de l'animal au museau allongé est repliée sur le poitrail et forme ainsi une sorte de petite anse. De nombreuses figulines moulées de forme similaire ont été trouvées lors des fouilles de l'atelier de production et destinées à être appliquées sur la lèvre des réchauds de table. Ces têtes étaient fabriquées à part et utilisées indifféremment sur les réchauds ou les sifflets. Des traits parallèles sont incisés sur la figuline et se prolongent autour sur le haut de la panse du sifflet. Le protomé et l'avant du sifflet sont couverts d'une glaçure verte et jaune en périphérie. Une tache de glaçure est présente sur le côté droit du piédouche.

Commentaire

Cet objet a été trouvé lors des fouilles des ateliers de potiers de la vallée de l'Ysieux qui se sont déroulées de 1991 à 2001. Découvert à Fosses dans le dixième secteur de production, dans l'atelier 10.10 situé au cœur du village, au nord de l'église Saint-Étienne, il correspond à la production du xvie siècle. Une quinzaine de sifflets ont été trouvés à Fosses. Les plus anciens de la première moitié du xvie siècle sont très soignés. Ceux datés de 1560-1570 sont plus frustes et présentent un décor moins élaboré. Cette régression technique et décorative se retrouve également dans la production de réchauds de table trouvés dans les mêmes ateliers.


Bibliographie

  • , notice p. 556 et 560 ; photos et dessin p. 558 et 560.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=98