• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet globulaire en forme d'aigle

Autre dénomination (terme vernaculaire)
svistul'ka (свистулька)

DMH1890.2.23

Russie
fin du xixe siècle (vers 1889)

Terre engobée et vernissée
H. 5,9 ; L. 7,2 ; Pr. 8 cm. ; P. 79,5 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.42


Historique

Acquisition : Don Egor Pokrovski
Ancienne référence : DMH1890.2
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet représente un oiseau dont le corps creux forme le résonateur de la flûte. L'embouchure s'ouvre par une fente à l'extrémité de la queue. La fenêtre est découpée à l'arrière du corps. À la base du cou sur le dos est percé un trou de jeu.

L'oiseau est représenté ailes et queue légèrement déployées. Il repose sur des pattes basses allongées. Des traits sont incisés sur le dessus de la tête, des ailes et de la queue.

La figurine est modelée en terre rouge. Un engobe blanc couvre le cou et un trait d'engobe est peint en travers du dos et à l'avant de la queue. Le dessus de l'oiseau est recouvert d'une glaçure transparente donnant une couleur marron et blanche à l'objet. Des taches de glaçure verte forment des zones vertes sur l'engobe blanc, ou brunes sur la terre non engobée.

Inscriptions

Étiquette imprimée dessus : 58 ; numéro de l'objet à l'Exposition universelle de 1889 (55-64 : appeaux en terre blanche ou rouge)

Commentaire

La dénomination de ce sifflet est celle de l'inventaire du musée ethnographique du Trocadéro. L'avant de la tête de l'oiseau est aujourd'hui cassé. On peut supposer que le volatile avait un bec crochu qui permettait d'identifier un aigle ; cependant, un dessin illustrant le catalogue de 1889 présente un sifflet assez proche représentant un canard. Cela serait plus vraisemblable, car le canard est un modèle de sifflet russe courant, alors que l'aigle est inconnu.

Les sifflets réunis par Egor Pokrovski pour l'Exposition universelle de 1889 sont tous d'un grand intérêt, car ils ont été collectés en Russie à une époque où ces objets commençaient juste à susciter la curiosité des chercheurs. Très peu de sifflets de cette période ont été conservés, et il est souvent difficile de retrouver, à travers la littérature scientifique ou les collections, un modèle permettant, par similitude, de connaître leurs origines.

C'est le cas de ce sifflet, atypique dans la production russe par son décor engobé et glaçuré. Le musée du Jouet de Zagorsk (aujourd'hui Serguiev Possad), fondé en 1918 et qui réunit une collection unique de jouets russes, conserve des sifflets en forme de chevaux produits en 1934 dans la région de Riazan, qui sont également décorés de ce même type de glaçure verte sur engobe blanc. Il est probable que les potiers de nombreux autres centres russes ont utilisé ce type de glaçure à la fin du xixe siècle, aussi aucune attribution précise ne peut-elle être proposée actuellement.


Bibliographie

  • Egor Pokrowski, « Matériaux pour servir à l’étude de l’éducation physique chez les différents peuples de l’empire russe », Revue d’ethnographie, t. 7, Paris, Ernest Leroux éditeur, 1889, p. 520-567, catalogue de la collection exposée en 1889.
  • Expositions

  • Exposition universelle, Paris, 1889.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=117