• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet globulaire en forme de cavalier

Autre dénomination (terme vernaculaire)
svistul'ka (свистулька)

DMH1890.2.19

Russie > Oblast de Riazan > Skopine
fin du xixe siècle (vers 1889)

Terre vernissée
H. 9 ; L. 4,2 ; Pr. 10,4 cm. ; P. 134,2 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.42


Historique

Acquisition : Don Egor Pokrovski
Ancienne référence : DMH1890.2
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet représente un homme à cheval. Le corps creux de la monture forme le résonateur de la flûte. Un bec oblique à l'emplacement de la queue forme l'embouchure. La fenêtre est découpée à l'arrière du corps. Sur chaque flanc du cheval, à l'avant des jambes du cavalier, est percé un trou de jeu. Le cheval a un museau aplati, deux grosses oreilles pointues pointées vers l'avant et un point incisé pour les yeux. Sa patte arrière droite est cassée et manquante. Le cavalier au buste très court tient l'encolure de sa monture entre ses mains simplement représentées par l'aplatissement de l'extrémité des tronçons d'argile formant les bras. Les tronçons d'argile des jambes sont repliés pour former les pieds. La tête de l'homme a été simplement modelée en pinçant l'argile pour faire apparaître le nez et le menton en relief. Un point incisé marque les yeux. L'homme porte une casquette à visière.

La figurine est modelée en terre beige. L'avant du cheval et le cavalier sont couverts d'une glaçure transparente donnant une couleur marron à la zone vernissée.

Commentaire

Les sifflets réunis par Egor Pokrovski pour l'Exposition universelle de 1889 sont tous d'un grand intérêt, car ils ont été collectés en Russie à une époque où ces objets commençaient juste à susciter la curiosité des chercheurs. Très peu de sifflets de cette période ont été conservés, et il est rare de trouver des modèles similaires permettant de connaître leurs origines.

Ainsi est-il difficile d'avoir une certitude sur le centre de production de cet objet. Par sa proximité avec les sifflets en forme de cavalier fabriqués à la fin du xixe siècle à Skopine, cette attribution peut ici être proposée, mais il est possible que d'autres centres potiers moins connus aient pu fabriquer ce type de sifflets en Russie centrale.


Bibliographie

  • Egor Pokrowski, « Matériaux pour servir à l’étude de l’éducation physique chez les différents peuples de l’empire russe », Revue d’ethnographie, t. 7, Paris, Ernest Leroux éditeur, 1889, p. 520-567, catalogue de la collection exposée en 1889.
  • Expositions

  • Exposition universelle, Paris, 1889.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=113