• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet globulaire en forme d'enfant sur le dos d'un coq

Autres dénominations (termes vernaculaires)
gwizdek gliniany, kukutek

DMH1963.52.17

Pologne > Silésie > Częstochowa
(Région historique : Silésie)
Apolinary Rademski
2e moitié du xxe siècle (vers 1963)

Terre cuite peinte
H. 9,4 ; L. 3,2 ; Pr. 7,3 cm. ; P. 94,2 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.42


Historique

Acquisition : Don Muzeum Kultury i Sztuki Ludowej
Ancienne référence : DMH1963.52
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet représente un enfant assis de côté sur le dos d'un coq et appuyé le long de son cou. L'objet creux forme le résonateur de la flûte dont l'embouchure s'ouvre à l'avant du socle. La fenêtre est découpée sous le socle à l'avant. Au milieu du dos de l'oiseau est percé un trou de jeu.

L'enfant est tourné vers la gauche. Il a les mains dans les poches. Il est coiffé d'un casque noir de militaire. Deux rangées de boutons noirs décorent l'avant de son costume tandis que deux gros boutons sont visibles au dos. L'oiseau et le costume de l'enfant sont peints en marron orangé. La crête et le bec de l'oiseau sont peints en rouge. Les yeux de l'oiseau sont blancs avec un point noir pour les pupilles. Les ailes sont dorées. La figure de l'enfant est beige avec un trait noir pour les sourcils et un point noir pour les yeux. L'oiseau est représenté couché sur un socle vert où des traits verticaux évoquent l'herbe.

La figurine est moulée en terre marron peinte après cuisson, sauf le dessous du socle laissé brut.

Inscriptions

Inscription peu lisible à l'encre violette faite au tampon sous le socle. D'après les autres sifflets de cette collection, il s'agit du tampon du potier avec son nom et son adresse, qu'on peut en partie reconstituer ainsi : [ligne illisible] / Rademski Apolinary / Częstochowa, ul. Gnaszyńska, 38 / Artykuł...../ [illisible] .........

Commentaire

Ce sifflet a été acheté par Mme de Fontanès en mai 1963 à Częstochowa. Elle indique qu'il a été fait par un artisan de la ville, Rademski Apolinary, et qu'il est vendu par les marchands installés sur le terre-plein entourant le sanctuaire. Elle donne comme nom vernaculaire kukutek qu'elle traduit par « petit coq ». Ce nom est en réalité le diminutif de kukułka (« coucou »), qui désigne les sifflets à deux tons.


Index


Ensemble associé


Permalien pour cette notice

http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=353