• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet globulaire en forme d'oiseau

1938.36.1

France > Midi-Pyrénées > Cox
(Région historique : Lauragais)
1re moitié du xxe siècle (1930-1940)

Grès blanc émaillé
H. 6,1 ; L. 3,99 ; Pr. 8,91 cm. ; P. 76,4 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.42


Historique

Acquisition : Don Fernand Dastarac
Ancienne référence : 1938.36
Ancienne appartenance : musée des Arts et Traditions populaires


Description

L'objet représente un oiseau aux pattes repliées, posé sur un socle bas légèrement tronconique. Son corps creux forme le résonateur de la flûte. Le canal d'insufflation est percé dans l'axe de la queue et la fenêtre est découpée sous la queue à l'arrière du corps. Un trou de jeu est percé à l'avant de l'aile droite.

L'objet est moulé en grès blanc et couvert d'une glaçure transparente mouchetée de vert. Les détails du relief du plumage et des pattes (de chaque côté du socle) sont peu visibles. Le dessous du socle n'est pas vernissé.

Commentaire

L'attribution de ce sifflet à Cox est incertaine. Produits en grande quantité dans les années 1930-1940 à partir d'un moule utilisé auparavant pour réaliser des sifflets en terre vernissée, ces objets sont attribués, dans les musées et les collections, à de nombreux centres de la moitié sud de la France, correspondant le plus souvent aux lieux de collecte de ces sifflets.

Aucun indice probant ne permet de trancher entre ces lieux de production. Il a été choisi de conserver l'attribution originale : « Acheté au pèlerinage de saint Cérats dans la commune de Simorre (Gers) ». La production de poterie de ce village ayant disparu à cette date, le donateur précise que « à défaut d'artisans locaux, les menus objets de poterie sont recherchés dans un atelier de la Haute-Garonne (Cox. Canton de Cadours) ».

Ce sifflet a été exposé au Mans en 1963 avec le sifflet 1932.5.5 acheté à Antibes et un sifflet semblable provenant du musée de Moissac. L'auteur du catalogue indique : « L'attribution à Cox des sifflets 51, 52 et 53 paraît peu vraisemblable. Le lieu de fabrication de ce type doit être cherché dans une porcelainerie du Sud-Ouest. » Moins de trente ans après leur production, l'origine exacte de ces sifflets était sujette à caution.


Bibliographie

  • Jean Cuisenier, Claudie Marcel-Dubois, et Marie-Marguerite Pichonnet-Andral, L’instrument de musique populaire : usages et symboles, cat. exp. Paris, Réunion des musées nationaux, novembre 1980 – avril 1981, notice 441.
  • Raymond Blanc (préface), Deux potiers de Prévelles, cat. exp. Le Mans, musée du Mans, 1963, notice 53.
  • Expositions

  • Deux potiers de Prévelles, Le Mans, musée de Tessé, juillet-septembre 1963.
  • L’instrument de musique populaire : usages et symboles, Paris, musée national des Arts et Traditions populaires, novembre 1980 – avril 1981.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=13