• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet tubulaire en forme de bourgeois

Autre dénomination (terme vernaculaire)
gwizdek gliniany

DMH1892.76.7

Pologne > Mazovie > Varsovie
(Région historique : Mazovie)
fin du xixe siècle (vers 1890)

Terre cuite peinte
H. 15 ; L. 3,4 ; Pr. 6,2 cm. ; P. 141 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.311


Historique

Acquisition : Don Société des traditions populaires
Ancienne référence : DMH1892.76
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet représente un homme en costume de bourgeois. La figurine repose sur une base ronde. Sur le côté droit de cette base est visible le départ d'un sifflet tubulaire inséré dans la figurine mais cassé et manquant. L'extrémité insérée dépasse à l'intérieur.

La figurine est moulée de façon très détaillée. L'homme est vêtu des vêtements traditionnels de la bourgeoisie. Il porte une veste longue à col haut noir (le zupan ?) dont les bords sont peints en rouge, serrée à la taille par une ceinture noire, et des pantalons courts bouffants rouges (appelés portki) s'arrêtant en haut de « semi-bottes » noires à talon. En bas de la veste, est visible un décor en forme de feuilles évoquant sans doute des broderies. Sur les épaules est posée une courte cape rouge à bordure noire. L'homme est coiffé d'une toque de cosaque. À sa ceinture, côté droit, est attachée une dragonne tressée. Il porte la main droite à sa coiffe et la gauche à hauteur de la hanche. La jambe gauche est légèrement repliée vers l'arrière.

La figurine est moulée en terre marron rehaussée de peinture noire et rouge sur les détails. L'intérieur est creux.

Inscriptions

Étiquette manuscrite à l'arrière du socle portant le numéro 12 et le numéro 27624 ajouté dessous. Le premier numéro correspond au numéro du don en 1890 de Jean Karlowicz à la Société des traditions populaires, et le deuxième numéro au numéro d'inventaire du musée du Trocadéro lors du don en 1892 de ce même sifflet par cette société.

Commentaire

Des sifflets dont il fait don à la Société des traditions populaires, Jean Karlowicz indique seulement : « Se vendent à Varsovie pendant toute l'année ; ce sont des jouets d'enfants du peuple. »

Les potiers de Varsovie ont réalisé des sifflets représentant des habitants de Cracovie en costume, des hussards, des nobles, des pompiers des villageois, des saints et bien sûr des animaux. Ces sifflets étaient moulés, peints et vernissés1. Cette description correspond parfaitement à la typologie des sifflets de la collection 1892.76 achetés à Varsovie. Il est probable qu'ils sont sortis des mains des potiers de cette ville.

1. Bogdan Jasinski, « Gwizdki ceramiczne w Polsce », Twórczość Ludowa. R. XIX Nr 1-2 (57), 2004, p. 6


Index


Ensemble associé


Permalien pour cette notice

http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=124