• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet globulaire en forme de coq

1938.12.60

France > Centre > La Borne. Henrichemont
(Région historique : Berry)
Valentine Chameron (1866-1954)
1re moitié du xxe siècle (1930-1938)

Grès vernissé
H. 8,4 ; L. 3,5 ; Pr. 5,9 cm. ; P. 100 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.41


Historique

Acquisition : Don David David-Weill
Ancienne référence : 1938.12
Ancienne appartenance : musée des Arts et Traditions populaires


Description

L'objet représente un coq dressé sur un socle ovoïde aplati creux formant le résonateur de cette flûte. L'orifice d'insufflation s'ouvre à l'arrière du socle et la fenêtre est percée à l'arrière de sa face inférieure.

Le plumage du volatile est évoqué par des traits incisés. Le bec et les pattes sont figurés par des incisions. Les yeux sont formés d'un cercle pointé estampé au poinçon. Autour du socle, une ligne pointillée est estampée à la molette. Deux autres lignes pointillées parallèles soulignent l'avant de l'embouchure, tandis qu'une troisième ligne est estampée à l'avant de chaque aile.

Modelé avec de la terre claire flammée brun à l'avant, l'objet est couvert d'une glaçure transparente au sel. Un engobe brun foncé couvre partiellement le coq sauf la crête, les barbillons et les ailes dont la couleur sous la glaçure est marron clair.

Commentaire

À son entrée dans les collections du musée, ce sifflet a été attribué à Ferney dans l'Ain. Il s'agit de son lieu de collecte et l'attribution de ce sifflet à Valentine Chameron de La Borne dans le Cher est incontestable. Elle réalisa ce modèle en très grand nombre avec très peu de variantes dans les décors estampés. Dans le catalogue de l'exposition au musée du Mans en 1963, il est attribué à La Borne et indiqué « Trouvé à Ferney dans l'Ain ».

Ce sifflet a été sans doute été donné au MNATP par M. David-Weill en 1938 à la suite de l'exposition Potiers et imagiers de France qui s'est tenue de décembre 1937 à janvier 1938. En effet, Georges Henri Rivière écrit dans l'avant-propos du fascicule édité pour cette exposition : « [liste des donateurs] ont offert au nouveau musée, à l'occasion de l'exposition, des pièces importantes auxquelles il faut ajouter une magnifique contribution de M. D. David-Weill... » Une salle présentait les jouets d'enfant où les sifflets avaient une place importante.


Bibliographie

  • Raymond Blanc (préface), Deux potiers de Prévelles, cat. exp. Le Mans, musée du Mans, 1963, notice 37.
  • Expositions

  • Deux potiers de Prévelles, Le Mans, musée de Tessé, juillet-septembre 1963.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=12