• 1/1
Ajouter à mes dossier

Sifflet à eau en forme de vase

Autres dénominations (termes vernaculaires)
svistul'ka (свистулька), solovej (соловей)

DMH1890.2.29

Russie > Oblast de Smolensk > Sytchiovka
fin du xixe siècle (vers 1889)

Terre vernissée
H. 6,71 ; L. 8,5 ; Pr. 4,9 cm. ; P. 80 g.

Classification Sachs - Hornbostel : 421.221.312


Historique

Acquisition : Don Egor Pokrovski
Ancienne référence : DMH1890.2
Ancienne appartenance : musée de l'Homme


Description

L'objet est un appeau représentant un rossignol, pouvant contenir de l'eau.

Commentaire

En raison du transfert des collections vers le MuCEM, l'étude de ce sifflet n'a pu être que partielle.

Les sifflets réunis par Egor Pokrovski pour l'Exposition universelle de 1889 sont tous d'un grand intérêt, car ils ont été collectés en Russie à une époque où ces objets commençaient juste à susciter la curiosité des chercheurs. Très peu de sifflets de cette période ont été conservés, et il est souvent difficile de retrouver, à travers la littérature scientifique ou les collections, un modèle permettant, par similitude, de connaître leurs origines. Parfois, les modèles plus récents permettent de proposer un centre de production possible.

À la différence de nombreux autres pays, les sifflets à eau sont très rares en Russie. Seuls trois sifflets à eau anciens sont conservés au musée du Jouet de Zagorsk (aujourd'hui Serguiev Possad), fondé en 1918 et qui réunit une collection unique de jouets russes. Parmi ceux-ci, on trouve un sifflet de Filimonovo en terre cuite peinte et deux autres de la ville de Sytchiovka dans la province de Smolensk. L'un d'eux est un petit vase en terre vernissée (no inv. 10101). Acquis en 1926, sa forme est moins complexe que le sifflet du MuCEM puisque l'objet consiste en un simple récipient au col évasé. On peut penser que le sifflet du MuCEM a la même provenance, mais l'attribution proposée ici est fragile. Seules des découvertes futures lors de fouilles permettront peut-être de connaître avec certitude l'origine de ce sifflet.

En Russie, on donne à ces sifflets le nom de « rossignol » (solovej) ; c'est également le nom que lui donne E. Pokrovski dans le catalogue de sa collection en 1889.


Bibliographie

  • Egor Pokrowski, « Matériaux pour servir à l’étude de l’éducation physique chez les différents peuples de l’empire russe », Revue d’ethnographie, t. 7, Paris, Ernest Leroux éditeur, 1889, p. 520-567, catalogue de la collection exposée en 1889.
  • Expositions

  • Exposition universelle, Paris, 1889.


  • Index


    Ensemble associé


    Permalien pour cette notice

    http://www.mucem-sifflets-terre-cuite.fr/notices/notice.php?id=118